Santé

L’épidémie de méningite fait 4 victimes à Niamey, une campagne de vaccination annoncée

L’épidémie de méningite fait 4 victimes à Niamey, une campagne de vaccination annoncée

(Niamey et les 2 jours) - 90 cas de l’épidémie de méningite ont été recensés dans trois différents centres de santé de Niamey. Parmi eux, 4 personnes n’y ont pas survécu selon les informations données par le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara (photo), dans une conférence de presse animée hier.

Cette sortie médiatique du ministre fait suite à une autre conférence de presse, tenue le 20 mars, au cours de laquelle il rassurait l’opinion que des cas isolés de méningite ont été recensés sans que le seuil épidémique ait été atteint.

Avec ce développement des informations, le ministre fait savoir que 6 districts sanitaires sont en état d’alerte (Niamey III, Niamey IV, Kolo, Konni, Dioundjou et Tiribi). « D'autres zones continuent par enregistrer des cas sporadiques, mais n'ont pas atteint le seuil épidémique.», ajoute-t-il.

Comme plan de riposte, Dr Idi Maïnassara annonce une campagne de vaccination dans les aires de santé en épidémie pour stopper la propagation de la maladie et le traitement est gratuit. C’est ainsi qu’environ 102 000 personnes âgées de 02 à 20 ans sont concernées par cette opération.

La méningite est une maladie causée par une infection souvent virale. Les signes cliniques sont les maux de tête, une forte fièvre brutale, des vomissements ou encore une raideur de la nuque chez l’adulte. Chez le nourisson, les pleurs, le refus de téter, les convulsions, une nuque molle, etc. en sont des signes.

Le Niger fait partie des pays présents dans la zone « ceinture de méningite », compte tenu de la récurrence de cette épidémie chaque année dans la zone.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.