Santé

180 décès enregistrés depuis le début de l’épidémie de méningite en janvier

180 décès enregistrés depuis le début de l’épidémie de méningite en janvier

(Niamey et les 2 jours) - L’épidémie de méningite a touché plus de 3 000 personnes depuis janvier. Parmi eux, l’on enregistre environ 180 décès dont des enfants, selon le Bureau des affaires humanitaires de l’Onu (Ocha), à Niamey.

« La maladie a tué 179 personnes, du 2 janvier au 7 mai, sur un cumul de 3 037 cas suspects de méningite, soit un taux de létalité de 5,9 % enregistré au Niger.», précise le bureau onusien, tout en ajoutant que les enfants ayant un âge compris entre 5 et 14 ans représentent 45% des victimes.

Les villes les plus touchées par cette épidémie sont Niamey, Maradi, Tillabéri, Dosso et Tahoua.

La maladie a atteint le seuil épidémique, en mars, au Niger. En avril, l’Etat a lancé une campagne de vaccination pour circonscrire le mal et a assuré disposer d’un stock nécessaire à cet effet. L’Ocha a tout de même précisé qu’une tendance à la baisse du nombre de cas est constatée dans la semaine, du 3 au 9 avril 2017.

Le Niger fait partie des pays subsahariens où la méningite sévit. En 2015, l’épidémie a fait 577 décès sur plus de 8 589 cas, entre janvier et juin.

Please publish modules in offcanvas position.