Santé

Sommet de l’Union Africaine : les premières dames montent au front contre le VIH/SIDA

La Première Dame, Madame Aïssata Issoufou Mahamadou et Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. La Première Dame, Madame Aïssata Issoufou Mahamadou et Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA.

(Niamey et les 2 jours) - A l’occasion du Sommet de l’Union Africaine, les premières dames se mobilisent contre le VIH/SIDA.

Elles ont tenu à Addis Abeba la 18ème session ordinaire de l'OPDAS (Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA) sous le thème « Célébrer 15 ans de collaboration renforcée et continue pour soutenir la fin du SIDA et améliorer la santé maternelle et infantile pour toutes les femmes et les enfants d'Afrique ».

 

001

 

Les Premières Dames ont été chaleureusement saluées par les différents partenaires, en particulier ONUSIDA, pour le plaidoyer qu'elles mènent au plus haut niveau et qui conduit à l'adoption de politiques, lois, programmes en faveur de la santé et les droits des populations vulnérables, ainsi que pour les actions qu’elles mènent sur le terrain, contribuant ainsi à améliorer les indicateurs sociaux économiques.

 

003

La Première Dame du Niger, SE Madame Aïssata Issoufou Mahamadou, interviewée par la télévision éthiopienne.

 

La Première Dame du Niger, qui est membre du Comité directeur de l'OPDAS, y a représenté l'Afrique de l'Ouest.

Au Niger, les actions de la Première Dame, SE Madame Aïssata Issoufou Mahamadou, contribuent à améliorer les indicateurs de la santé maternelle et infantile, en particulier ceux en relation avec les IST : VIH/SIDA.

Please publish modules in offcanvas position.