Politique

La Cen-sad soutient le retour du Maroc au sein de l’Union africaine

La Cen-sad soutient le retour du Maroc au sein de l’Union africaine

(Niamey et les 2 jours) - La Communauté des Etats sahelo-sahariens (Cen-sad) soutient le retour du Maroc au sein de l’Union africaine. L’information a été donnée par le Secrétaire général de l’organisation, le nigérien Ibrahim Abani (photo).

«Le Maroc revient avec une détermination remarquable de contribuer à la consolidation de la paix, la sécurité et l’intégration économique en Afrique.» C’est en ces termes que le Secrétaire général de la Cen-sad s’est exprimé devant la presse le 26 janvier 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie. «Il s’agit d’un retour tant attendu d’un pays qui a une grande contribution à apporter au développement du continent», ajoute-t-il.

Ibrahim Abani s’exprimait en marge de la 30ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Ua. Laquelle session se tient en prélude au 28ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du 30 au 31 janvier 2017.

En dehors des pays membres de la Cen-sad, de nombreux autres pays africains soutiennent également le retour du royaume cherifien au sein de l’organisation continentale. Rabat a pour sa part, notifié officiellement à la commission de l’Ua, sa volonté de réintégrer l’organisation en septembre 2016. Une demande à laquelle l’Ua devrait donner suite les 30 et 31 janvier prochain.

Le Maroc a quitté l’Organisation de l’Unité africaine (Oua) en 1984 pour protester contre l’intégration de la République arabe sahraouie démocratique (Rasd) au sein de l’organisation en 1982. Le royaume a toujours révendiqué sa souveraineté sur ce territoire, malgré la proclamation de son indépendance par le Front Polisario (mouvement politique et armé) en 1976. La Rasd est reconnue comme un Etat africain par l’Ua dont elle est toujours membre.

Please publish modules in offcanvas position.