Politique

L’opposant Amadou Djibo sera jugé mardi prochain

L’opposant Amadou Djibo sera jugé mardi prochain

(Niamey et les 2 jours) - Le chef de file du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (Frddr), Amadou Djibo, est inculpé pour « proposition de complot contre l'autorité de l'Etat visant à changer un régime constitutionnel ». Le jugement confié au Tribunal statuant en matière de flagrant délit est prévu pour le mardi 23 mai 2017.

Amadou Djibo a été arrêté lundi 15 mai et placé en garde à vue à la Police judiciaire. Une perquisition a été faite à son domicile le 16 mai. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos faisant allusion au « renversement » du Président Mahamadou Issoufou lors d’une intervention le 12 mai devant des partisans de l’opposant Hama Amadou.

Le Frddr est une coalition de partis politiques de l’opposition. Le Front réclame sa libération sans conditions, qualifiant cette arrestation de «tentative de liquidation de l'opposition par le régime.»

Please publish modules in offcanvas position.