Politique

Le 57ème anniversaire de l’indépendance célébrée sur fonds de défis sécuritaire, démographique et climatique

Le 57ème anniversaire de l’indépendance célébrée sur fonds de défis sécuritaire, démographique et climatique

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger fête le 57ème anniversaire de son accession à l’indépendance ce jeudi. Une occasion choisie par le Président pour exposer sa peinture de la vie socio-économique et politique du pays.

Le discours du Président nigérien est basé sur trois piliers essentiels qui constituent des défis de taille : la sécurité, la démographie et le climat.

Sécurité

Sur le plan sécuritaire, Mahamadou Issoufou a parlé des attaques terrroristes auxquels le pays fait face à l’ouest et à l’est de ses frontières. Ce qui oblige l’Etat, selon lui, à consacrer 15% du budget annuel à la sécurité depuis des années. Le Président a aussi parlé des 39 femmes et enfants enlevées à l’extrême sud-est du pays par Boko Haram : « J’exhorte nos forces de défense et de sécurité à tout mettre en œuvre en vue de créer les conditions de leur libération et de leur retour dans leur foyer respectif. »

Démographie

A l’ordre des défis démographiques, M. Issoufou pointe du doigt le rythme de croissance de la population. « Elle doublerait en moins de 18 ans et pourrait atteindre plus de 40 millions en 2035 et environ 75 millions en 2050. Le bon sens nous commande de réfléchir dès à présent à ces horizons, » exhorte-t-il. Et en termes de proposition de politique publique pour transformer cette croissance en dividende démographique, le Président nigérien mise sur l’éducation : « Si nous n’arrivons pas à éduquer, former, soigner notre jeunesse et à lui offrir des opportunités d’emploi, elle sera avec les personnes admises à faire valoir leur droit à la retraite, un élément du passif du bilan. Dans ce cas, la jeunesse de notre population sera un handicap, pire une menace à la cohésion sociale et à la prospérité, » a-t-il diagnostiqué. Avant d’ajouter que le programme de renaissance (le programme l’ayant porté au pouvoir) compte solutionner cela à travers la scolarisation et la formation des jeunes filles, la fin des mariages et naissances précoces, l’accès aux emplois et à la propriété pour les femmes ainsi qu’à travers la santé de la reproduction.

Climat

Comme troisième défi, Mahamadou Issoufou mentionne « le changement climatique dont les effets se présentent sous des formes diverses allant des inondations aux sècheresses avec cependant un point commun, l’aggravation des déséquilibres socio-économiques et environnementaux.» Pour lui, la dégradation des terres a atteint des proportions alarmantes, avec une perte annuelle de terres arables très importante. Pour y faire face, il mentionne la mise en œuvre de l’initiative 3N qui a permis de récupérer des terres dégradées, la fixation des dunes et la Régénération Naturelle Assistée. Le Président a enfin exhorté la population à planter des arbres pour faire face à la déforestation et à la dégradation des écosystèmes de la planète.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.