Justice

Deux leaders d’opinion placés en garde à vue suite à des posts sur les réseaux sociaux

Deux leaders d’opinion placés en garde à vue suite à des posts sur les réseaux sociaux

(Niamey et les 2 jours) - Deux leaders d’opinion ont été arrêtés dans la nuit de jeudi à vendredi et placés en garde à vue à la Police judiciaire. Bana Ibrahim, militant du parti d’opposition Modem Lumana et Gamatié Mahamadou Yansanbou, un des ténors du Collectif des organisations de la société civile, ont été interpellés suite à une plainte du Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman).

En effet, quelques heures plus tôt, le Saman a déposé une plainte contre ceux qui jettent du discrédit sur les magistrats sur les réseaux sociaux. Les leaders d’opinion ont reconnu avoir critiqué l’impartialité des magistrats à travers des posts sur Facebook.

Leur avocat, Me Adamou Boubacar fait de son côté une autre lecture de l’évènement. « C’est le traitement, la sévérité avec laquelle on s’est empressé à donner suite à cette plainte qui m’inquiète le plus. Ce n’est pas la première plainte du Saman, beaucoup d’autres plaintes sont dans les tiroirs du parquet et n’ont pas reçu de suite,» a-t-il déclaré sur Rfi.

Please publish modules in offcanvas position.