Justice

Le Syndicat des magistrats réclame la démission du ministre des Finances pour avoir accusé des juges de corruption

Le Syndicat des magistrats réclame la démission du ministre des Finances pour avoir accusé des juges de corruption

(Niamey et les 2 jours) - « Le Ben/Saman met au défi Hassoumi Massaoudou de porter à la connaissance du public, les noms des juges corrompus et les montants par eux perçus pour que des poursuites judiciaires soient engagés à leur encontre.»

Cette sortie médiatique (communiqué de presse) du Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman) fait suite à une déclaration antérieure du ministre des Finances Hassoumi Massaoudou dans laquelle ce dernier dit avoir des éléments prouvant que des juges nigériens ont été soudoyés afin qu’Africard gagne le procès l’opposant à l’Etat du Niger devant la Cour de justice de l’Ohada.

Le Saman ajoute qu’il a toujours été à l’avant-garde du combat pour un assainissement véritable du milieu judiciaire et parle d’une « accusation gravissime émanant d’un ministre de la République et qui ternit l’image de la justice. »

Le Saman a profité de cette occasion pour se prononcer sur divers sujets de l’actualité. S’agissant de l’affaire des 200 milliards de Fcfa virés sur un compte à l’étranger et portant la signature du ministre des Finances, le syndicat demande au ministre Hassoumi Massaoudou « de faire preuve de patriotisme et de bravoure en démissionnant de ses fonctions pour se mettre à la disposition de la justice, » mentionne le communiqué.

Le Saman va plus loin dans sa déclaration en demandant au Président de la République de « mettre fin aux fonctions du ministre Hassoumi Massaoudou pour permettre aux autorités judiciaires de faire toute la lumière sur cette affaire. » Il saisit par la même occasion le Procureur de la République pour demander l’ouverture d’une information judiciaire sur le sujet.

Sur l’attaque l’armée intervenue à Tillabéri contre une patrouille nigérienne, le Saman présente ses condoléances au peuple notamment les familles des Forces de défenses tombés sur le champ de bataille.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.