Justice

Un an de prison pour Hama Amadou et ses coaccusés dans l’affaire présumée de «trafic de bébés »

Un an de prison pour Hama Amadou et ses coaccusés dans l’affaire présumée de «trafic de bébés »

(Niamey et les 2 jours) - Le principal opposant au parti au pouvoir, Hama Amadou (photo), écope d’une peine d’un an de prison ferme ainsi que ses coaccusés dans l’affaire présumée de « trafic de bébés ». La décision est tombée, ce lundi, à la Cour d’appel de Niamey.

Les agents de l’Etat civil poursuivis aussi dans cette affaire pour faux en écriture et usage de faux, écopent de leur côté de 5 ans de prison. D’autres accusés de complicité dans cette affaire ont été condamnés à 6 mois de prison. Ils recouvrent alors la liberté pour avoir déjà purgé leurs peines.

A l’entame du procès hier, les avocats ont suspendu leur participation après avoir obtenu une fin de non-recevoir pour un nouveau report du procès.

La Cour n’a pas parlé de sanctions civiques. Après la sentence, les avocats de la défense comptent se pourvoir en cassation. « On ne peut condamner quelqu’un qui ne s’est pas expliqué, qui ne s’est pas défendu […]», commente Me Souley Oumarou de la défense pour qui cette affaire n’est qu’un moyen d’« étrangler par la voie judiciaire un adversaire politique».

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.