Justice

L’opposant Amadou Ali Djibo condamné à 3 mois de prison avec sursis

L’opposant Amadou Ali Djibo condamné à 3 mois de prison avec sursis

(Niamey et les 2 jours) - Le leader du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (Frddr) Amadou Ali Djibo (photo) a été condamné à 3 mois de prison avec sursis ce matin au Tribunal de grande instance de Niamey.

Il est désormais libre, mais sous contrôle judiciaire sur les trois prochains mois.

Le ministère public avait requis une peine de 6 mois d’emprisonnement, le 30 mai dernier, contre l’opposant accusé d’incitation à la violence tendant à renverser un pouvoir démocratiquement élu.

Amadou Ali Djibo a été arrêté le 15 mai dernier, avant d’être inculpé et placé sous mandat de dépôt, trois jours plus tard.

Please publish modules in offcanvas position.