Justice

Un journaliste inculpé pour « faux et usage de faux en écriture publique »

Un journaliste inculpé pour « faux et usage de faux en écriture publique »

(Niamey et les 2 jours) - Le journaliste Baba Alpha (photo), de la chaîne locale Bonferey, est inculpé et placé sous mandat de dépôt mardi par un juge d’instruction du Tribunal de grande instance hors classe de Niamey.

Arrêté le 30 mars dernier, les faits reprochés au journaliste sont « faux et usage de faux en écriture publique » sur sa pièce d’état civil. Son père, Mahamane Alpha également arrêté dans cette affaire est inculpé pour les mêmes raisons ainsi qu’une troisième personne accusée de complicité.

Son avocat, Me Aboubacar Mossi appelle à plus de sérénité en attendant le procès.

Baba Alpha, secrétaire général du Syndicat national des agents de l’information et de la communication (Synatic) et ses coaccusés sont transférés à la prison civile de Say (une cinquantaine de kilomètres de Niamey).

En fin de semaine dernière, la maison de la Presse avait publié un communiqué dans lequel elle évoquait de possibles amalgames qui pourraient être faits « du fait de son métier de journaliste ».

Souvent critique à l’égard du gouvernement, Baba Alpha avait dirigé la Maison de la Presse entre 2014 et 2016.

Please publish modules in offcanvas position.