Gouvernance économique

6 élus municipaux révoqués suite à des malversations financières  

6 élus municipaux révoqués suite à des malversations financières  

(Niamey et les 2 jours) - Le conseil des ministres du 30 juin dernier a décidé de la révocation de six élus municipaux de cinq villes nigériennes.

Lors d’une apparition sur la chaîne publique hier, le directeur des collectivités territoriales, Seydou Halidou a expliqué que ces « sanctions sont basées sur des cas de malversations avérées et révélées suite à une dizaine d'inspections de contrôle ». 

« Dans une des mairies, le total des recettes budgétaires est de zéro franc en 2015 et 2016. », détaille M. Halidou tout en citant des ventes illégales de terrains, des dépenses sans justificatifs, des passations illégales de marchés publics.

Les maires révoqués selon le conseil des ministres, sont ceux des communes rurales d’Ingall, de Gamou, de Gougaram, de la commune urbaine de Gouré. Dans la commune rurale de Karma située au Nord du Niger, le maire et son second adjoint ont été limogés.

 Ce n’est pas la première fois que les maires se retrouvent dans le viseur de l’Exécutif. Le 28 avril dernier, le président Mahamadou Issoufou a invité les maires accusés de détournements des fonds issus de la vente des produits vivriers, à les rembourser sous peine d’emprisonnement.

 Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.