Gouvernance économique

Une commission d’enquête sur l’affaire des 200 milliards de Fcfa, soutenue par la majorité parlementaire

Une commission d’enquête sur l’affaire des 200 milliards de Fcfa, soutenue par la majorité parlementaire

(Niamey et les 2 jours) - Dans un communiqué de presse, lundi, la majorité parlementaire approuve l’idée de la mise en place d’une commission d’enquête sur « l’affaire des 200 milliards de Fcfa de l’uranium supposés transférés sur un compte à l’étranger».

Cette sortie vient en soutien à la requête introduite, plus tôt, par l’opposition parlementaire pour que la lumière soit faite sur ce dossier.

Pour la majorité parlementaire, la Constitution en son article 94 alinéa 2 dispose que «le règlement intérieur détermine notamment : la création des commissions d'enquêtes et de contrôle parlementaire ainsi que les missions d'information dans le cadre du contrôle de l'action gouvernementale ou toute question d'intérêt national».

Le 16 février dernier, la presse locale accusait le ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou, d’avoir versé plus de 200 milliards de Fcfa sur un compte étranger en 2011, une somme résultant de la vente d’uranium du pays. Depuis, des voix se sont élevées sur le sujet. Le 25 février, le Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman) a réclamé l’ouverture d’une enquête et la mise à disposition du ministre à la justice.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.