Finances publiques

Le Niger veut lever 30 milliards de Fcfa sur le marché financier de l’Uemoa

Le Niger veut lever 30 milliards de Fcfa sur le marché financier de l’Uemoa

(Niamey et les 2 jours) - 30 milliards de Fcfa à lever pour le 30 mars 2017, sur le marché financier de l’Uemoa. C’est l’ambition de l’Exécutif nigérien, selon les informations fournies par l’agence Umoa – Titres, basée à Dakar, au Sénégal.

Deux types de titres seront adjugés à cet effet : les Bons assimilables du Trésor (Bat) à 182 jours et les Bons assimilables du Trésor à 364 jours.

La date d’échéance est fixée au 29 septembre 2017 pour les Bat à 182 jours et au 29 mars 2018 pour les Bat à 364 jours. La valeur nominale unitaire des titres est d’un million de Fcfa. Le taux d’intérêt est multiple.

Quant au remboursement des titres émis, cela est fixé au premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée. Les intérêts eux, sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons.

L’agence Umoa-Titres précise en outre que le montant minimum à retenir par le Trésor nigérien dans cette opération est de 5 milliards de Fcfa (1 Fcfa équivaut à 0,0016 dollar).

Le Trésor public nigérien a réalisé beaucoup de titres publics sur le marché financier de l’Uemoa cette année. Le volume de ces titres est évalué à 54,65 milliards de Fcfa.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.