Finances publiques

Mahamadou Issoufou équipe son administration d’outils de gestion modernes pour une meilleure gouvernance

Mahamadou Issoufou équipe son administration d’outils de gestion modernes pour une meilleure gouvernance

(Niamey et les 2 jours) - A l'occasion du 58e anniversaire de la proclamation de la République, Mahamadou Issoufou (photo) a annoncé plusieurs réformes dans la gestion du pays. 

Tout d’abord les services des Douanes sont en train d’adopter un nouveau système de comptabilisation des opérations conforme aux standards internationaux, l'interconnexion informatisée de tous les principaux bureaux de douane, la mise en concession des magasins sous-douane et la création d'un guichet unique pour les formalités de mise à la consommation des véhicules, selon des propos du chef de l'Etat, rapportés par l’agence Xinhua.

A cette modernisation, s’ajoutera, dès 2017, un système de suivi automatisé des camions de transport de marchandises par tracking électronique. Par ailleurs, les Douanes nigériennes seront connectées à celles du Togo et du Bénin, pays par lesquels transtite l’essentiel des importations du pays. Ceci pour mettre fin « à certaines pratiques et habitudes observées au niveau de l'administration des douanes qui, des années durant, ont sévèrement ralenti la mobilisation des ressources internes, privant ainsi l'Etat de recettes précieuses qui auraient permis la construction de plus d'hôpitaux, plus d'écoles, plus de routes et plus de points d'eau pour nos populations », a déclaré le chef de l’Etat.

La direction générale des Impôts sera également dotée d'un système informatisé de suivi des impôts et des contribuables (SISIC) et prévoit l'ouverture de nouveaux centres pour se rapprocher des contribuables. A ce titre, 300 agents d'exécution seront chargés d'identifier et de recenser toutes les propriétés concernées par la taxe immobilière.

Le Trésor public ne sera pas en reste avec le renforcement des procédures comptables, la mise en place d'un système informatisé de traitements des opérations, la connexion du Trésor aux systèmes de paiement modernes de la BCEAO et l’effectivité du compte unique du Trésor.

Enfin, un fichier biométrique des agents de l'Etat devrait permettre une gestion plus rigoureuse des salaires, des pécules des contractuels, des bourses ou encore des allocations.

DF avec Xinhua

Plus lus 7j
Plus lus Gestion publique
Plus lus Economie

Please publish modules in offcanvas position.