Finances publiques

25 milliards de Fcfa de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des finances publiques

25 milliards de Fcfa de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des finances publiques

(Niamey et les 2 jours) - La Banque mondiale a mis à la disposition du ministère nigérien du Plan la somme de 25 milliards de Fcfa à titre d’appui budgétaire. Ce financement est intervenu mercredi rentre dans le cadre du Programme des crédits d'appuis aux reformes des investissements publics (Carip II).

Cet appui est la seconde tranche du financement du Programme d'appui budgétaire pour les années 2015-2017 dont les négociations ont abouti à l'élaboration d'un programme de réformes macroéconomiques et structurelles déterminantes. « Cette signature va viser trois reformes essentielles, des reformes relatives aux finances publiques pour améliorer la transparence, la fiabilité ; les réformes dans le cadre de l'irrigation pour renforcer les capacités de l'Onaha (Office national des aménagements hydro-agricoles, ndr) pour mieux servir nos paysans et enfin une autre réforme très profonde qui concerne le secteur de l'énergie,» précise Siaka Bakayoko.

La ministre du Plan, Kané Boulama assure que les réformes réalisées ont permis d'obtenir des résultats positifs dans l'amélioration de la gestion des finances publiques, du secteur de l'électricité ainsi que dans le domaine de l'irrigation, acteur central de la politique de sécurité alimentaire du pays.

Au Niger, la Banque mondiale finance des opérations dans le secteur de l’eau, de la santé, de la nutrition, du développement rural et de la gestion des risques climatiques.

Guevanis DOH


[ 2J ToolBox: Please make sure that you have created/published instance! ]

Please publish modules in offcanvas position.