Education

Niger : 1917 enseignants contractuels fictifs et 648 doublons révélés par une enquête de la HALCIA

Niger : 1917 enseignants contractuels fictifs et 648 doublons révélés par une enquête de la HALCIA

(Niamey et les 2 jours) - Une enquête menée par la Haute autorité à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) publiée cette semaine révèle l’existence de 1917 enseignants contractuels fictifs et 648 autres doublons qui émargent sur les listes de paie de la Fonction publique nigérienne. « Ces irrégularités couteraient à l’Etat plus de trois (3) milliards de francs CFA par an selon les estimations provisoires » a déclaré M. Salissou Oubandoma, Vice président de la Halcia.

L’enquête dont les résultats provisoires ont été présentés, concerne cinq régions sur les huit que compte le pays. Il s’agit notamment d’Agadez, Diffa, Dosso, Niamey et Tahoua. Les vérifications ont porté sur une liste de 32 460 enseignants contractuels repartis entre le niveau primaire (25 606 noms) et le niveau secondaire (5829) de l’enseignement général et le secteur de l’enseignement professionnel et technique avec une liste de 1025 personnes.

D’après  l’enquête seuls 29 751 enseignants contractuels sont effectivement présents à leurs postes sur la liste de 32 460 présentés par les inspecteurs de l’enseignement. Les vérifications ainsi faites ont permis de dénombrer 1917 enseignants contractuels considérés comme fictifs, 792 autres ont été retrouvés dans différentes écoles alors qu’ils ne figurent pas sur les listes transmises et 648 noms sont considérés comme des doublons. En outre certains enseignants sont sous-employés dans les grandes villes où il y a 5 à 6 enseignants par classe, d’autres ont seulement 3 à 4 heures de cours par semaine alors que le volume horaire hebdomadaire normal est de 21 heures. D’autres contractuels sont à la fois enseignants et agents d’autres services de la fonction publique.

«Les mis en cause à tous les échelons vont répondre de leurs actes » a prévenu le Vice président de la Halcia ajoutant que les résultats des enquêtes concernant les régions de Maradi, de Zinder et de Tillaberi sont en cours de traitement. Il ya au total plus de 70 000 enseignants dont la situation doit être vérifiée.

Sanda Mamane Siradji    

Plus lus 7j
Plus lus Gestion publique
Plus lus Economie

Please publish modules in offcanvas position.