Education

Les étudiants nigériens en France dénoncent un retard de 6 mois dans le paiement de leurs bourses

Les étudiants nigériens en France dénoncent un retard de 6 mois dans le paiement de leurs bourses

(Niamey et les 2 jours) - «Le comité exécutif de l’UESNF réclame le paiement de tous les arriérés de bourses dans les meilleurs délais et dénonce ce retard de 6 mois qui précarise davantage les boursiers Nigériens de France». C’est par ces termes que l’Union des étudiants et stagiaires Nigériens de France (UESNF) a critiqué la situation que connaissent les boursiers nigériens en France.

L’association s’exprimait au détour d’une rencontre avec les responsables de Campus France. Cette rencontre avait pour but de porter à l’attention des responsables de la coodination géographique de Campus France, les difficultés rencontrées par les apprenants nigériens dans l’accès au logement.

Pour ces étudiants, la convention qui est actuellement en cours de négociation entre les autorités nigériennes et les responsables de Campus France pourrait constituer une solution. En effet, si cette convention était adopté, les étudiants nigériens pourraient avoir accès aux logements dont dispose Campus France dans les résidences universitaires.

«Ainsi, les boursiers Nigériens n’auront plus de problème de logements à leur arrivée vu que Campus France aura déjà réservé les logements et se portera comme garant» poursuit l’UESNF dans son communiqué.

La convention fera l’objet d’une prochaine visite des responsables de Campus France au Niger.

Aaron Akinocho

Plus lus 7j
Plus lus Gestion publique
Plus lus Economie

Please publish modules in offcanvas position.