Education

Des policiers en garde à vue, bientôt la réouverture des campus universitaires

Des policiers en garde à vue, bientôt la réouverture des campus universitaires

(Niamey et les 2 jours) - L’atmosphère sociale a été lourde toute la semaine après les remous des étudiants ayant conduit au décès d’un étudiant et à la fermeture des campus universitaires des deux importantes villes du pays (Niamey et Maradi).

Pour désamorcer la bombe sociale, le Président Mahamadou Issoufou a reçu samedi soir les responsables de l’Union des scolaires nigériens (Usn) en présence du Premier ministre Brigi Rafini. In fine, des engagements allant dans le sens de la reprise du dialogue entre l’Usn et le gouvernement ont été pris. Le Président Mahamadou Issoufou a promis la réouverture rapide des campus universitaires. Les responsables syndicaux arrêtés et d’autres étudiants sous les verrous depuis la manifestation de lundi seront également libérés.

« Nous allons veiller au strict respect des engagements pris par le premier responsable du pays » a laissé entendre Ousseini Sambo, Secrétaire général de l’Usn. « Nous avons promis de partir dans un esprit d’apaisement. Nous allons appeler à une reprise des cours pour que nous puissions entamer les négociations» a-t-il ajouté.

Autre engagement majeur pris devant les étudiants hier, la sanction à l’encontre des forces de l’ordre, auteurs de la répression ayant conduit au décès d’un étudiant. Dans la foulée, un communiqué de la Direction générale de la Police annonce la mise en garde à vue de trois policiers accusés d’avoir maltraité un étudiant arrêté en marge de la manifestation.

Un comité ad hoc sera mis en place dans les prochains jours sous la direction du Premier ministre en vue de trouver des solutions aux éventuels blocages dans la matérialisation des revendications des étudiants.

Lundi 10 avril 2017, Niamey la capitale et d’autres localités du pays ont été théâtre d’une manifestation des étudiants marquée par une violente répression ayant coûté la vie d’un étudiant. Depuis lors, les campus universitaires de Niamey et Maradi sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.