Education

Des décès enregistrés parmi les étudiants, l’Université Abdou Moumouni fermée suite aux échauffourées

Des décès enregistrés parmi les étudiants, l’Université Abdou Moumouni fermée suite aux échauffourées

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement nigérien a publié un communiqué lundi soir annonçant la fermeture de l’Université Abdou Moumouni de Niamey jusqu’à nouvel ordre. Cette décision fait suite aux violentes échauffourées intervenues lundi entre les étudiants et les forces de l’ordre. De nombreux blessés ont été enregistrés hier, mais les recoupements indiquent ce matin le décès d’étudiants ayant succombé aux blessures.

Hier lundi, l’Union des scolaires Nigériens (Usn), un mouvement estudiantin, manifestait pour réclamer de meilleures conditions de vie. Une manifestation qui a mal tourné. Des violences s’en sont suivies dans la capitale, Niamey, ponctuées de pneus brûlés et de tentatives de saccage d’édifices publics et privés. Les chiffres exacts des dommages n’ont pas encore été communiqués.

Cette violente manifestation intervient deux jours après que les députés ont convoqué et écouté les ministres en charge de l’éducation sur la situation de l’école nigérienne minée par des revendications de différents acteurs.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.