UEMOA

Côte d’Ivoire : l’italo-suisse MSC signe un contrat de 35 ans pour exploiter le terminal à conteneurs du port autonome de San Pedro

Côte d’Ivoire : l’italo-suisse MSC signe un contrat de 35 ans pour exploiter le terminal à conteneurs du port autonome de San Pedro

(Niamey et les 2 jours) - Mediterranean Shipping Company (MSC), le deuxième plus grand armateur de porte-conteneurs du monde, a annoncé ce mardi la signature d’un contrat de concession d’une durée de 35 ans avec le port de San Pedro, portant sur l’exploitation de son terminal à conteneurs.

Cette convention qui constitue, en fait, un avenant au contrat de concession signé en 2008 pour une période de 15 ans, s’inscrit dans le processus de modernisation des installations du port.  

Ce deal devrait ainsi permettre aux navires d’une capacité équivalente de 14 000 vingt pieds unités (TEU) d’accoster au deuxième port de Côte d'Ivoire qui deviendra en même temps l’un des centres de transbordement les plus concurrentiels d’Afrique de l’Ouest. Pour Diego Aponte, Président Directeur Général du Groupe MSC, « choisi pour son positionnement stratégique et ses capacités d’accueil de grands navires, le port de San Pedro abritera une plateforme géante de traitement de plus d’un million de conteneurs en provenance d’Asie ou d’Europe à destination des pays de la sous-région ». 

En somme, les investissements pour cette modernisation du port de San Pedro, par lequel transite plus de la moitié des exportations du cacao ivoirien, sont évalués à 334 milliards FCFA (environ 570 millions $). Dont 136 milliards FCFA (environ 232 millions $) seront financés par MSC, tandis que les 198 milliards FCFA restants (environ 338 millions $) seront à la charge de l’Etat ivoirien. 

A noter que cette nouvelle configuration du financement des travaux d’extension et de modernisation du Port de San Pedro, diffère quelque peu du schéma précédemment annoncé pat les autorités ivoiriennes sur la question. 

En effet, en septembre 2016, le gouvernement ivoirien avait annoncé avoir retenu le groupe MSC et l’émirati Bilal Group pour ce projet. Il était alors prévu que les deux groupes investissent ensemble 308 milliards FCFA (environ 528 millions $), dont 122 milliards FCFA pour MSC et 186 milliards FCFA à la charge de Bilal Group. Toutefois, aucune information n’a encore filtré concernant les raisons du retrait du Groupe Emirati.

Les travaux d’extension et de modernisation du Port de San Pedro devraient durer entre 24 et 36 mois. Et générer une nouvelle industrie dans le pays avec plus de 10 000 emplois directs et indirects selon les prévisions des responsables de MSC.

Please publish modules in offcanvas position.