UEMOA

Nigéria: le service des impôts appelé à répondre devant le Sénat, d’un manque à gagner de 12,8 milliards $

Nigéria: le service des impôts appelé à répondre devant le Sénat, d’un manque à gagner de 12,8 milliards $

 (Niamey et les 2 jours) - Au Nigéria, le comité du Sénat en charge des impôts a annoncé l’ouverture d’une enquête portant sur un manque à gagner de 4 trillions de nairas (12,8 milliards $) des caisses du service des impôts entre 2006 et 2016.

« L’enquête ne se rapporte pas aux dépenses effectuées. Il s’agit de fuites. Le comité s’interroge sur les pertes enregistrées et mettra tout en œuvre pour que les parties impliqués rendent l’argent qui manque», a affirmé le président du comité, Hope Uzodinma. Le responsable a également déploré le niveau croissant de corruption au niveau du service des impôts.

Selon M. Uzodinma, une enquête antérieure attribue les pertes de recettes à un mauvais usage, et dans certains cas, au non-usage des formulaires de devises (e-form M). Ceux-ci sont utilisés par les importateurs pour transférer des devises hors du pays.

En outre, le président du comité mentionne également des facteurs tels qu’une mauvaise classification des cargaisons selon le système des codes harmonisés (HS Code), le non-contrôle de ces cargaisons ainsi que le manque d’infrastructures technologiques adéquates pour assurer la collecte effective des recettes.

Pour récupérer les fonds détournés, le comité s’engage à identifier toutes les compagnies et banques impliquées.

Please publish modules in offcanvas position.