UEMOA

Le Nigeria veut emprunter plus de 6,93 milliards de $ à la Chine et à la Banque mondiale

Le Nigeria veut emprunter plus de 6,93 milliards de $ à la Chine et à la Banque mondiale

(Niamey et les 2 jours) - Le Sénat, la chambre haute du parlement nigérian, a déclaré mercredi avoir reçu une demande d’approbation du président Buhari pour des emprunts de plus de 5,85 milliards de dollars d’Exim Bank de Chine. Le prêt chinois devrait servir à moderniser le réseau ferroviaire nigérian. Le gouvernement nigérian a également demandé à l’institution parlementaire d'approuver un prêt de 1,075 milliard de dollars en provenance de la Banque mondiale.

Selon les déclarations de Yakubu Dogara (photo), le Président de la Chambre des représentants sur son compte Twitter, 575 millions de $ de ce financement sont destinés à aider à la reconstruction du nord-est du pays ravagé par Boko Haram. Le reste évalué à 500 millions de $ devrait servir à améliorer les conditions de vie des populations démunies de la zone à travers des projets de sécurité sociale.

« Il est nécessaire d'examiner d'urgence les projets identifiés, qui nous permettront de démarrer la reconstruction et la réhabilitation de la région ainsi que de créer des emplois et de réhabiliter les écoles », a déclaré Buhari dans une note transmise au parlement.

Comme le précise Reuters, l’Exim Bank de Chine a déjà approuvé un prêt de 1,231 milliard de dollars pour moderniser le réseau ferroviaire reliant le centre commercial de Lagos au sud à la ville industrielle de Kano, au nord et à Ibadan. Bloomberg quant à lui a repris les propos de Dogara qui a déclaré que la banque chinoise a déjà approuvé plusieurs prêts pour des projets ferroviaires, dont 3,5 milliards de dollars pour construire une ligne reliant la capitale commerciale, Lagos, au sud-est de Calabar.

Rappelons que l'économie nigériane s’est contractée de 1,5% en 2016, pour la première fois en 25 ans, principalement en raison de la chute des prix du pétrole. Le gouvernement a annoncé le mois dernier un plan visant à relancer l'économie. Ce plan devrait permettre de créer près 15 millions emplois à l’horizon 2020.

Fiacre E. Kakpo

Please publish modules in offcanvas position.