UEMOA

Nigeria: le gouvernement demande l’aval du Parlement pour l’émission d’un nouvel eurobond de 500 millions $

Nigeria: le gouvernement demande l’aval du Parlement pour l’émission d’un nouvel eurobond de 500 millions $

(Niamey et les 2 jours) - Le vice-président et actuel président intérimaire nigérian, Yemi Osinbajo (photo), a adressé au Parlement une demande d’approbation de l’émission d’un nouvel eurobond de 500 millions de dollars, selon un communiqué rendu public le 23 février par la présidence.

«Après la forte souscription à l’eurobond d’un milliard de dollars émis récemment, nous souhaitons profiter des conditions favorables du marché pour émettre un nouvel eurobond de 500 millions de dollars pour financer le déficit budgétaire», a souligné M. Osinbajo dans un courrier adressé au parlement.

L’eurobond d’un milliard de dollars émis début février par le Nigeria pour financer son déficit budgétaire a été souscrit près de huit fois. Le carnet de commande de ces premières euro-obligations émises par le pays le plus peuplé d’Afrique depuis 2013, a en effet atteint 7,7 milliards de dollars, ce qui a permis de ramener le taux de l’emprunt d’une maturité de 15 ans à 7,875%, un niveau bien en deçà des attentes des investisseurs

Le Nigeria est obligé de recourir à l’extérieur pour combler le déficit record de son budget 2017, d’un montant de 23,17 milliards de dollars.

En 2016, l’économie nigériane a plongé en récession, pour la première fois depuis 25 ans. Selon les données du Fonds monétaire international (FMI), le PIB de ce pays qui tire 70% de ses revenus et environ 90% de ses recettes en devises des exportations du pétrole s’est contracté de 1,7% l’an passé.

Pour 2017, le FMI prévoit une croissance de 0,8% pour l’économie nigériane. Ce chiffre est inférieur à la récente prévision de la Banque mondiale (1%).

Please publish modules in offcanvas position.