UEMOA

Côte d’Ivoire : les enjeux fonciers des migrations au cœur d’un atelier de réflexion

Côte d’Ivoire : les enjeux fonciers des migrations au cœur d’un atelier de réflexion

(Niamey et les 2 jours) - Organisé par l’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique (ARGA), une structure basée à Dakar (Sénégal), un atelier de réflexion sur les enjeux fonciers des migrations s’est ouvert le 15 décembre 2016 à Korhogo, dans le Nord de la Côte d’Ivoire. C’est ce que rapporte l’Agence Ivoirienne de Presse.

Réunissant une cinquantaine d’universitaires et d’experts des questions migratoires, cet atelier devrait permettre de cerner les questions qui se posent aux migrants dans leur accès aux terres et à leur exploitation. Les réflexions devraient également s’orienter vers les réponses gouvernementales adéquates à ces problématiques.

« Ces experts, essentiellement des chercheurs et consultants nationaux et internationaux, vont tenter d’analyser les différentes formes de migrations, puis proposer des solutions permettant d’anticiper les conflits qu’elles suscitent, la question foncière étant, selon les initiateurs, l’une des causes de l’instabilité sociopolitique qu’a connue la Côte d’Ivoire », précise l’AIP.

Dans un souci de sécurisation du foncier et de protection des terres éburnéennes, le gouvernement a introduit dans la constitution récemment entrée en vigueur des dispositions interdisant aux étrangers la propriété des terres agricoles.

Souha Touré

Please publish modules in offcanvas position.