UEMOA

Afreximbank appuiera l’économie de la Gambie à hauteur de 500 millions $

Afreximbank appuiera l’économie de la Gambie à hauteur de 500 millions $

(Niamey et les 2 jours) - La Banque africaine d'import-export (Afreximbank) injectera près de 500 millions $ dans les secteurs touristique, agricole ainsi que dans des programmes d’infrastructures, a annoncé le président Adama Barrow (photo).

Cet appui financier permettra à l’économie de la nation ouest-africaine de retrouver ses marques après plusieurs années d’ostracisme, en raison de la politique controversée de l’ancien président Yaya Jammeh.

« Nous mettrons en place une logistique de transport intégrée qui conduirait à l'expansion du port maritime afin d’accroitre la capacité de celui-ci et l'associer au chemin de fer qui emmènerait les marchandises jusqu'au Sénégal et au Mali.», a déclaré le président d’Afreximbank, Benedict Oramah aux journalistes, ce lundi, après sa rencontre avec le président gambien.

Le calendrier des investissements n’a pas été dévoilé, mais Oramah a déclaré que son institution envisage d'envoyer bientôt une équipe technique en Gambie.

Le financement octroyé devrait participer au renforcement de l’économie gambienne marquée ces dernières années par une augmentation importante de la dette qui a dépassé le PIB moyen annuel pour s’établir à plus d’un milliard $. Le déficit budgétaire s’est lourdement creusé au cours du règne de l’ancien président actuellement en exil en Guinée Equatoriale, du fait de la suspension de la plupart des aides étrangères au pays.

Cependant, avec l’élection d’Adama Barrow, l'Union européenne qui avait gelé son aide après l’interdiction de l'homosexualité par le gouvernement Jammeh fin 2014, a promis son retour avec une enveloppe évaluée à 75 millions d'euros en février.

Fiacre E. Kakpo

Please publish modules in offcanvas position.