UEMOA

Nigeria : la banque centrale conteste les propos de son ex-dirigeant qui affirme que 20% de la monnaie dans le pays est fausse

Nigeria : la banque centrale conteste les propos de son ex-dirigeant qui affirme que 20% de la monnaie dans le pays est fausse

(Niamey et les 2 jours) - La Banque centrale du Nigéria (CBN) a contesté les récents propos de l’ancien gouverneur adjoint de l’institution, Obadiah Mailafia, qui affirme que 20% des liquidités circulant dans le pays était de la fausse monnaie.

Selon un communiqué publié par le directeur par intérim de la communication à la CBN, Isaac Okoroafor, la banque a mis en place des mesures strictes pour s’assurer que le taux de fausses liquidités circulant dans le pays soit le plus bas possible.

« Il est clair qu’aucune monnaie dans le monde n’est à l’abri de contrefaçon. Nos données indiquent que de janvier à décembre 2016, moins de 1 % des liquidités en circulation était de la fausse monnaie. Nous concentrons tous nos efforts de sorte à rendre la tâche difficile pour les personnes derrière cette pratique. De plus, nous avons menés plusieurs campagnes de sensibilisation pour aider les populations à vérifier si une monnaie était fausse ou vraie».

Concernant la déclaration de l’ancien gouverneur adjoint, M. Okoroafor a affirmé que le public devrait ignorer celle-ci. « Il est très étrange qu’un ancien responsable de la CBN ait émis de tels propos sachant à quel point ils pourraient porter atteinte à la valeur de la monnaie locale ainsi qu’aux efforts du gouvernement fédéral et de la CBN, visant à assurer la stabilité de la machine financière du pays ».« Nous invitons donc M. Mailafia à appuyer ces propos de preuves »,a-t-il declaré.

Anita Fatunji

Plus lus 7j
Plus lus Gestion publique
Plus lus Economie

Please publish modules in offcanvas position.