UEMOA

19,5 milliards de FCFA de la BID en faveur du pastoralisme au Burkina Faso

19,5 milliards de FCFA de la BID en faveur du pastoralisme au Burkina Faso

(Niamey et les 2 jours) - La Banque islamique de développement (BID) a octroyé par le biais d’un accord signé avec le Burkina Faso, une enveloppe de 19,5 milliards de FCFA en faveur du Programme de développement durable du Pastoralisme dans le Sahel-fonds de la vie et de subsistance. C’est ce que révèle l’Agence de presse africaine (APA) qui a recueilli cette information auprès du ministère burkinabé de l’économie et des finances.

L’initiative vise à « contribuer à l’amélioration de la production animale pour accroître les revenus et réduire l’insécurité alimentaire dans la région du Sahel grâce à une meilleure gestion des ressources naturelles, à l’accès aux marchés et à un contrôle accru des maladies transfrontalières du bétail ».

Elle devrait permettre de toucher directement près de 300 000 pasteurs et agropasteurs répartis dans les régions administratives du Nord, des Hauts-Bassins, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun, du Sahel et de l’Est.

Pour rappel, le Burkina Faso n’est pas le premier pays de la région du Sahel à bénéficier de cet appui de la BID. Le 24 mars dernier, l’organisme financier avait accordé 18 milliards de FCFA pour la réalisation de la composante sénégalaise du même programme dans les régions de Kaffrine, Saint-Louis, Tambacounda, Matam et Louga. Cette dernière devrait profiter à 550 000 pasteurs et agropasteurs des zones concernées.

Espoir Olodo

Please publish modules in offcanvas position.