UEMOA

La Chine fait don d’un patrouilleur d’une valeur de 3 millions $ à la marine ivoirienne pour lutter contre la piraterie

La Chine fait don d’un patrouilleur d’une valeur de 3 millions $ à la marine ivoirienne pour lutter contre la piraterie

(Niamey et les 2 jours) - La République populaire de Chine a fait don d’un patrouilleur de dernière génération d’une valeur de 2 milliards FCFA (environ 3,5 millions $) à la marine nationale de Côte d’Ivoire.

Il s’agit d’un navire pouvant emporter un équipage de 11 marins, avec 27 mètres de longueur, équipé de 2 moteurs 485 kwt chacun, et d’une coque en acier. En plus de toute une logistique à savoir une grue, un chariot-élévateur, une plieuse et bien d’autres engins et équipements militaires.

Pour le Général Touré Sékou, Chef d’Etat-major de l’armée ivoirienne, ce patrouilleur permettra d’accroitre la capacité de la marine ivoirienne à juguler la piraterie maritime et à sécuriser le Golfe de Guinée.

Ce patrouilleur offert par la Chine vient donc renforcer les équipements de la marine ivoirienne après les livraisons effectuées, ces dernières années, par le chantier français Ufast, parmi lesquelles on compte : trois patrouilleurs de 33 mètres du type RPB 33, quatre vedettes de 12 mètres du type RPB 12 et six embarcations rapides de 9,3 mètres pour commandos.

B.K

Please publish modules in offcanvas position.