UEMOA

Côte d’Ivoire : nouvelle mutinerie de soldats à Abidjan et dans plusieurs autres villes

Côte d’Ivoire : nouvelle mutinerie de soldats à Abidjan et dans plusieurs autres villes

(Niamey et les 2 jours) - Une nouvelle mutinerie de soldats mécontents est de nouveau en cours en Côte d’Ivoire, ce vendredi 12 mai 2017. Ces mouvements d’humeur, constatés dans un premier temps à Abidjan et Bouaké et occasionnant des tirs, ont fini par gagner les villes de Bondoukou et d’Odiénné, situées respectivement au Nord-est et au Nord-ouest du pays.

A Abidjan, des coups de feu ont retenti à l'état-major de l'armée ivoirienne, sis au camp Gallieni, tout près du Plateau, le quartier d’affaires de la capitale économique ivoirienne. Les voies d'accès vers ce camp étant bouclées par des barrages érigés aux alentours.

Quant à la ville de Bouaké, la plupart des commerces y sont fermés en raison de la panique créée par cette mutinerie. Les militaires y étant fortement visibles, sillonnant la ville à bord de véhicules.

A noter que cette nouvelle mutinerie intervient au lendemain d’une cérémonie présidée par Alassane Ouattara en personne, et au cours de laquelle des représentants du contingent de 8400 anciens rebelles intégrés dans l'armée, et à l'origine des mutineries, avaient annoncé la fin desdites actions.

Pour rappel, ces militaires mécontents avaient réclamé 12 millions FCFA (environ 18 000 euros) de primes par personne. Ceux-ci avaient, à cet effet, obtenu le paiement, en janvier, de 5 millions FCFA (environ 7 500 euros).

Toutefois, les autorités ivoiriennes se sont toujours refusées de dévoiler le contenu des accords passés avec les mutins.

B.K

Lire aussi
07/02/2017 - Côte d’Ivoire : mutinerie, encore !
06/01/2017 - Côte d'Ivoire: des militaires se rebellent et prennent le contrôle de Bouaké

Please publish modules in offcanvas position.