UEMOA

Le Mali devrait connaître une croissance de 5,3% cette année (FMI)

Le Mali devrait connaître une croissance de 5,3% cette année (FMI)

(Niamey et les 2 jours) - Selon le fond monétaire international, l’économie malienne devrait connaître une croissance de 5,3% cette année et progresser de 5% en 2018. Ces performances seront portées par les résultats qu’enregistrera le secteur agricole et par les dépenses publiques.

Le taux d’inflation, quant à lui, devrait atteindre 1% en fin d’année et 1,4% en 2018, indique un communiqué du FMI cité par Reuters. Cependant, estime l’institution de Bretton Woods, les incertitudes liées à la situation sécuritaire du pays pourraient mettre à mal ces prévisions.

Le FMI indique également que les autorités maliennes ont réaffirmé leur engagement à réduire le déficit fiscal à 3% du produit intérieur brut du pays d’ici 2019, en accord avec la norme établie par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en la matière.

« La loi de finances 2017 tient compte de cet objectif, tout en satisfaisant aussi les besoins urgents sur le plan des dépenses liées à l’accord de paix et à la sécurité. La loi de finances 2018 visera à maintenir les dépenses dans les limites des ressources budgétaires, tout en protégeant les dépenses sociales et en stimulant l’investissement public à moyen terme.» a déclaré M. Tao Zhang (photo), Directeur général adjoint du FMI.

Au vu de ces bonnes performances, le FMI a décidé de décaisser 43,96 millions de dollars en faveur du Mali dans le cadre de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), signé avec le pays en 2013.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.