UEMOA

La Banque mondiale, les Etats-Unis et l’Allemagne lancent un fonds de plus d’1 milliard $ pour soutenir l’entrepreneuriat féminin dans les pays en développement

La Banque mondiale, les Etats-Unis et l’Allemagne lancent un fonds de plus d’1 milliard $ pour soutenir l’entrepreneuriat féminin dans les pays en développement

(Niamey et les 2 jours) - En marge du sommet du G20 à Hambourg, la Banque mondiale a annoncé la création d'un nouveau fonds de plus d'un milliard de dollars destiné à promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

Appelée sur le projet par les Etats-Unis et l’Allemagne qui en sont les initiateurs, l’institution de Bretton Woods apportera sa grande expérience à l’édification du fonds baptisé« Women Entrepreneurs Finance Initiative (We-Fi) ».

Plus précisément dans les pays en développement, cette initiative aidera à accélérer l'accès de la gent féminine aux financements, aux marchés et aux réseaux nécessaires pour démarrer et développer une entreprise. Cette facilité s’appuiera en partie sur les subventions des donateurs, évaluées actuellement à plus de 325 millions de dollars, auxquelles s’ajoutera plus d’un milliard $ mobilisé auprès des institutions financières internationales, des intermédiaires financiers, de divers fonds et d'autres acteurs du marché.

Selon le président américain Donald Trump qui s’estime fier de voir son pays soutenir cette initiative, « cette facilité exceptionnelle aura un impact important sur l’épanouissement économique des femmes dans le monde. Cela aidera à accroître les opportunités et la croissance économique tout en s'attaquant aux obstacles majeurs auxquels sont confrontées les femmes entrepreneures ».

On estime que près de 70% des PME appartenant à des femmes dans les pays en développement, n’ont toujours pas accès aux services financiers adéquats auprès des institutions financières.

Fiacre E. Kakpo

Please publish modules in offcanvas position.