UEMOA

Sénégal : l’Artp a désactivé plus de 5 millions de cartes SIM après l’expiration du délai d’identification

Sénégal : l’Artp a désactivé plus de 5 millions de cartes SIM après l’expiration du délai d’identification

(Niamey et les 2 jours) - Dix jours après l’expiration du délai d’identification des abonnés au mobile, prolongé du 11 au 26 novembre 2016, l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp) du Sénégal a désactivé plus de 5 millions de cartes SIM hors-la-loi. Abdou Karim Sall (photo), le directeur général, l’a révélé au journal Le Soleil, le 05 décembre 2016, lors de sa visite à la Foire Internationale de Dakar, qui se tient du 24 novembre au 9 décembre 2016.

D’après le patron du régulateur télécoms, il n’était plus possible de continuer à tolérer des cartes SIM non-identifiées sur le réseau télécoms alors que six mois ont été accordés aux consommateurs pour se mettre en règle. Six mois qui s’ajoutent aux trois précédentes séances d’identification lancées dans le pays. « Nous avons noté chez l’opérateur Sonatel plus de 2 900 000 numéros résiliés, plus d’1 million de numéros résiliés à Tigo et plus de 1 730.000 numéros à Expresso, ce qui fait un total de plus de 5 millions de numéros résiliés et qui sont sortis complètement des bases des opérateurs et du réseau », a souligné Abdou Karim Sall.

Cependant, les clients qui ont vu leur carte SIM bloquée pourront les réactiver en se rendant chez leur opérateur télécoms pour se faire identifier.

Le régulateur télécoms va désormais s’atteler à vérifier que les cartes SIM déclarées désactivées par les opérateurs télécoms le sont vraiment et à authentifier l’identification des cartes SIM restées actives sur le réseau. « Nous allons démarrer le contrôle et le faire, de manière exhaustive, chez les trois opérateurs », a assuré le directeur général de l’Artp.

Muriel Edjo

Please publish modules in offcanvas position.