UEMOA

Côte d’Ivoire : les chefs de village de Daloa plaident pour un assouplissement du processus de délivrance du certificat foncier

Côte d’Ivoire : les chefs de village de Daloa plaident pour un assouplissement du processus de délivrance du certificat foncier

(Niamey et les 2 jours) - A l’occasion de la cérémonie de réception, samedi dernier, du préfet de la région du Haut Sassandra, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, les chefs des villages du département de Daloa ont souhaité que le processus de délivrance du certificat foncier soit allégé et les frais revus à la baisse afin de faciliter l’accès des populations rurales au foncier.

« Le processus d’obtention du certificat foncier nous paraît long et les frais y afférant, quelque peu élevés. Il y a donc nécessité de revoir ce processus pour permettre à un plus grand nombre des propriétaires terriens de se procurer les papiers de leurs terres », a notamment déclaré Tapé Guéhi Hyppolite, le porte-parole des chefs de Daloa, selon des propos rapportés par l’Agence ivoirienne de Presse.

Des inquiétudes qui devraient trouver oreille attentive, tant les autorités ivoiriennes multiplient les gestes de bonne volonté dans le cadre de la vulgarisation de la loi sur le foncier agricole et la sécurisation des droits fonciers des populations.

Souha Touré

Please publish modules in offcanvas position.