UEMOA

L’AFD et la Caisse des dépôts créent un fonds de 500 millions € pour financer des infrastructures en Afrique

L’AFD et la Caisse des dépôts créent un fonds de 500 millions € pour financer des infrastructures en Afrique

(Niamey et les 2 jours) - La Caisse des dépôts et consignations (CDC), une institution financière publique française qui exerce des activités d'intérêt général pour le compte de l'État, et l'Agence française de développement (AFD) vont créer un fonds commun doté de 500 millions d'euros pour financer des infrastructures en Afrique, a rapporté l’AFP le 6 décembre.

«On va créer des instruments financiers communs. On va commencer par un fonds pour investir dans les infrastructures en Afrique d'au moins 500 millions d'euros l'année prochaine», a précisé le directeur général de l'AFD, Rémy Rioux (photo).

Ce fonds fait partie d'une charte d'alliance stratégique qui doit être signée par les deux institutions. Cette charte comporte aussi un volet de ressources humaines dont l'objectif est de faciliter le passage des personnels de la Caisse des dépôts (CDC) vers l'Agence française de développement (AFD), et inversement.

Opérateur pivot du dispositif français d'aide publique au développement, l’AFD compte sur la Caisse des dépôts pour renforcer son empreinte en France. A l'inverse, elle pourra servir d'appui à la CDC hors de France.

Please publish modules in offcanvas position.