UEMOA

Burkina Faso : le Fonds saoudien de développement accorde 43 millions $ pour financer des projets d’infrastructures

Burkina Faso : le Fonds saoudien de développement accorde 43 millions $ pour financer des projets d’infrastructures

(Niamey et les 2 jours) - Le Fonds Saoudien de Développement (FSD) a accordé deux (02) financements d’un montant total s’élevant à 43 millions $ (environ 25 milliards FCFA) en vue de financer des projets d’infrastructures au Burkina Faso.

La signature des conventions a eu lieu récemment entre la ministre de l’économie, des finances et du développement du Burkina Faso, Rosine Coulibaly et Yousef Al-Basam (photo), vice-président et Directeur général du Fonds Saoudien de Développement.

La première convention d’un montant de 37 millions $ (environ 21,5 milliards FCFA), sous forme de prêt souverain, servira au financement partiel du projet de construction et de bitumage de la route nationale N23 Ouahigouya – Djibo distante de 115 km.

La deuxième convention, qui est en réalité un mémorandum d’entente, sous forme de don à l’Etat Burkinabè, d’un montant de 6 millions $ (environ 3,5 milliards FCFA) permettra de financer la phase 5 du projet saoudien de forages, de puits et de développement rural. Ledit projet ayant pour objectif final la réalisation de 110 forages dont 10 à gros débit, et la réalisation de 10 systèmes d’adduction d’eau potable simplifiés dans les régions des cascades et des Haut-Bassins.

B.K.

Please publish modules in offcanvas position.