UEMOA

Côte d’Ivoire : face aux difficultés de réforme de la chaîne foncière, les géomètres et topographes donnent de la voix

Côte d’Ivoire : face aux difficultés de réforme de la chaîne foncière, les géomètres et topographes donnent de la voix

(Niamey et les 2 jours) - Face à la presse le 1er décembre dernier, le président de la Fédération des syndicats indépendants des géomètres et topographes de Côte d’Ivoire (Fesigt-Ci), Yoboué Bodoua Sévérin Arsène, a dressé un tableau préoccupant de la situation des acteurs de la chaîne foncière ivoirienne. Dans le viseur de ces professionnels, la gestion de l’opération de redressement des lotissements irréguliers, l’exercice de la profession d’aménageur foncier et la délivrance de l’arrêté de concession définitive (Acd).

En effet, destinée à « régulariser ces lotissements appliqués et non approuvés après les avoir répertoriés et corrigés afin de délivrer des titres de propriétés aux acquéreurs », l’opération de redressement des lotissements irréguliers dans le District autonome d’Abidjan lancée en février 2014 piétine. « Plus de 2 ans après, tous les acteurs de la chaîne foncière sont bloqués dans la mesure où, tant que le plan de lotissement d’une parcelle n’est pas approuvé, le géomètre, le topographe, les mairies, les services du domaine des sous-préfectures, les propriétaires terriens, les aménageurs fonciers…ne peuvent procéder à la vente de leurs terrains. Il en est de même pour l’Acd qui est aujourd’hui le seul document qui atteste qu’une personne est détentrice d’un lot », constate, amer, le conférencier.

Si le constat est sans appel, le coupable est tout aussi nettement désigné : la lenteur administrative. Un phénomène contre lequel M. Yoboué propose une battérie de mesures.

« Pour régler cette situation, la Fesigt-Ci propose d’augmenter le nombre de géomètres experts en vue d’accélérer l’opération de redressement, d’informer les usagers sur les éventuelles difficultés de ce projet, et mettre à la disposition des directions régionales et des secteurs de la construction et de l’urbanisme, les plans des lotissements corrigés et approuvés », précise le site d’information Fraternité Matin.

Des mesures auxquelles le responsable souhaiterait que s’ajoute la création de l’ordre des ingénieurs géomètres, des techniciens supérieurs géomètres et des topographes.

Souha Touré

Please publish modules in offcanvas position.