UEMOA

Nigeria: 1,1 milliard $ requis pour freiner la méningite dans cinq Etats

Nigeria: 1,1 milliard $ requis pour freiner la méningite dans cinq Etats

1,1 milliard $. Voilà le montant requis pour gérer l’épidémie de méningite sévissant dans cinq Etats du Nigéria, selon le directeur général par intérim de l’Agence nationale pour le développement des soins de santé basiques (NPHCDA), Emmanuel Odu.

Les cinq Etats ici concernés sont celui de Zamfara, de Sokoto, de Kebbi, de Katsina et du Niger. « Pour vacciner les populations de ces Etats qui s’élèvent à 22 millions de personnes, un financement de 1,1 milliard $ est nécessaire. Ceci seulement pour les vaccins. Donc pour les 16 Etats situés dans la ceinture méningitique, il faudra faire une équivalence », a indiqué Odu.

Le responsable s’exprimait en marge d’une session de briefing du comité du Sénat en charge des soins de santé primaires et de la lutte contre les maladies transmissibles. M. Odu expliquait à cette occasion au comité les diverses mesures mises en place par le gouvernement pour freiner l’épidémie.

Selon lui, des 1,32 million de vaccins qui ont été achetés dans le cadre de la réponse à l’épidémie, 500 000 ont déjà été reçus.

Il faut souligner que, jusqu’ici, au total, 2524 cas de méningite ont été identifiés dans 16 Etats du pays. S’exprimant à propos de l’inquiétude de la NPHCDA, le président du Sénat, Bukola Saraki, a réitéré l’engagement de l’hémicycle à mettre fin à l’épidémie.« Avec un taux de mortalité de 15%, le Sénat est détermine à répondre le plus vite possible à toute requête urgente se rapportant à la méningite », a-t-il indiqué.

Please publish modules in offcanvas position.