UEMOA

China Eximbank a prêté 63 milliards de dollars aux pays africains entre 2000 et 2015

China Eximbank a prêté 63 milliards de dollars aux pays africains entre 2000 et 2015

(Niamey et les 2 jours) - La Banque chinoise d’import-export (China Eximbank) a prêté 63 milliards de dollars aux pays africains entre 2000 et 2015, selon un rapport publié le 1er mai par la China Africa Research Initiative (CARI) de l’Université américaine Johns Hopkins.

Intitulé « Les Etats-Unis et la Chine en Afrique: que disent les données?» (The United States and China in Africa: What does the data say?), ce rapport révèle que la banque américaine d’import-export (US Eximbank) n’a accordé que 1,7 milliard de dollars à des pays africains durant la même période.

Les principaux pays africains bénéficiaires des prêts de la China Eximbank durant la période sous revue sont l’Angola (11%), l’Ethiopie (11%), le Kenya (10%), le Soudan (8%), le Cameroun (6%) et la RD Congo (5%).

Ces statistiques montrent que contrairement à une idée largement répandue, la Chine ne prête pas uniquement aux pays africains riches en ressources naturelles comme le montre le volume important des prêts accordés à l’Ethiopie et au Kenya.

Les principaux bénéficiaires des prêts de la US Eximbank sont, quant à eux, l’Afrique du Sud (50%), le Ghana (32%) et l’Algérie (17%).

D’autre part, les prêts servis par la China Eximbank à des pays africains entre 2000 et 2015 ont été orientés essentiellement vers les secteurs des transports (44%), de l’énergie (29%), de l’eau & assainissement (5%) et des télécommunications (5%).

Les prêts de la US Eximbank ont principalement concerné les secteurs de l’énergie et des mines (71%), des transports (17%) et de la santé & services sociaux (9%).

Please publish modules in offcanvas position.