UEMOA

Bénin : l’Etat et l’ONG African Parks à la rescousse du Parc de la Pendjari

Bénin : l’Etat et l’ONG African Parks à la rescousse du Parc de la Pendjari

(Niamey et les 2 jours) - Au Bénin, le gouvernement a signé un accord de partenariat avec l’ONG African Parks pour réhabiliter le Parc de la Pendjari.

Selon les termes de cet accord, l’Etat béninois investira 26 millions de dollars sur 10 années pour parvenir à ce résultat. De son côté, African Parks s'est engagé à doubler les populations d'animaux sauvages présentes dans la réserve. L’ONG a aussi déclaré viser, comme objectif, pour le Parc de la Pendjari, au terme de la décennie de partenariat, 9000 visiteurs annuels contre les 6000 reçus, en moyenne, chaque année.

Durant les prochaines semaines, African Parks embauchera 10 officiers et sous-officiers, mais formera également quatre-vingt-dix gardes pour constituer une brigade dédiée à la sécurisation du site. L’ONG mettra également en place un réseau de communication et de géolocalisation qui couvrira l'ensemble du site pour centraliser toutes les informations liées à son activité. Par ailleurs,  une ceinture de sécurité de 190 km sur 150 km et trois terrains d'aviation réservés aux touristes seront également construits.

Pour rappel, le Parc de la Pendjari fait partie du Complexe W-Arly-Pendjari (WAP), la plus grande réserve faunique d'Afrique de l'Ouest et principal centre touristique de la région.

Servan Ahougnon

Please publish modules in offcanvas position.