Transports

Le Niger et le Burkina Faso coopèrent pour la performance du transport aérien

Le Niger et le Burkina Faso coopèrent pour la performance du transport aérien

(Niamey et les 2 jours) - Deux accords de coopération dans le domaine des transports aériens sont intervenus le 23 janvier 2017 à Niamey entre le Niger et le Burkina Faso.

Le premier document paraphé par les ministres des Transports des deux pays concerne l'«Accord de services aériens entre la République du Niger et le Burkina Faso ».

Le second est l' «Accord de coopération relatif aux opérations de recherche/sauvetage des aéronefs en détresse ». Des accords qui permettront aux deux pays de rendre le transport aérien performant. Pour le ministre nigérien des Transports Oumarou Tchiana, la signature des deux accords est une actualisation des accords reliant les deux pays. Cela facilitera également une meilleure intégration selon M. Tchiana.

Le dernier accord de coopération entre les deux pays remonte au 19 avril 1984.

Le trafic aérien au Niger n’est pas dense. Ces trois dernières années, le gouvernement a signé des accords avec l’Ethiopie, la Turquie, les Emirats Arabes Unis et le Bénin pour augmenter le nombre de compagnies desservant le pays ainsi que la fréquence de vols.

Des accords qui ont permis de passer de 178 216 passagers en 2011 à 241 857 passagers en 2013. Un projet de modernisation de l’Aeroport international Diori Hamani de Niamey est en cours. Ceci pour supporter la croissance du trafic jusqu’en 2050.

 

Please publish modules in offcanvas position.