TIC

Climat des affaires, Internet… ces chantiers du Président nigérien pour faciliter l’entrepreneuriat

Climat des affaires, Internet… ces chantiers du Président nigérien pour faciliter l’entrepreneuriat

(Niamey et les 2 jours) - Dans un long discours prononcé hier mercredi à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance, le Président Mahamadou Issoufou est revenu sur plusieurs domaines inscrits dans son programme politique. A l’ordre de ceux-ci, l’attention accordée à la jeunesse à travers l’incitation à l’entrepreneuriat.

Pour son programme d’entrepreneuriat, le Président laisse savoir qu’il est élaboré sur trois axes : l'accompagnement des jeunes porteurs de projets, l'appui au renforcement de l'environnement entrepreneurial et le développement des plateformes d'échanges des bonnes pratiques.

« Les jeunes Nigériens, qui constituent la frange la plus importante de notre peuple, s’affirment de plus en plus dans leur rôle de fer de lance du développement de notre pays, » dit-il. Avant d’ajouter que c’est la raison pour laquelle « le gouvernement s’est engagé dans le développement de politiques d’encouragement à la création d’entreprises et d’attraction des investisseurs africains et étrangers. »

Pour aider les jeunes à s’affirmer, le gouvernement dit soutenir le Centre incubateur des petites et moyennes entreprises (Cipmen) pour son rôle pionnier dans la promotion des startups au Niger. Et pour que cette incitation de la jeunesse à l’action se concrétise, Mahamadou Issoufou mentionne les efforts réalisés ces dernières années en matière d’amélioration des affaires. Ce sont la facilitation dans le processus de création d’entreprise, le règlement du contentieux fiscal, l’installation des tribunaux de commerce.

Second défi phare que le Président Issoufou compte relever pour aider la jeunesse, la démocratisation des TIC. Pour ce faire, il mentionne la création de Niger Telecom en septembre 2016, qui fusionne deux sociétés étatiques de télécoms (SahelCom et Sonitel).

Le Président nigérien a aussi parlé de la transformation du Haut-Commissariat aux technologies de l’information et de Communication en Agence. Objectif, « permettre une accélération de la transformation que nous voulons pour notre pays, dans les domaines de l’information et de la communication.»

A l’ordre des perspectives pour améliorer le service des TIC, Mahamadou Issoufou fait savoir que « des chantiers d’infrastructures sont en cours ou exécutés dans le domaine de la fibre optique, de la télévision numérique, des services postaux et de la téléphonie.»

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.