Mines

Le gouvernement veut mieux contrôler le monde de l’artisanat minier  

Le gouvernement veut mieux contrôler le monde de l’artisanat minier  

(Niamey et les 2 jours) - L’Exécutif nigérien a adopté en Conseil des ministres, vendredi, un projet d’ordonnance sur la loi minière. Ce projet d’ordonnance modifie et complète celui de mars 1993 sur l’organisation de l’artisanat minier.

« Malgré les efforts déployés dans l’organisation de l’artisanat minier depuis les années 80, les résultats enregistrés restent encore mitigés, tant dans la maitrise de la production, de la commercialisation que des recettes de l’Etat», diagnostique-t-on dans le communiqué.

Face à la multiplication des sites d’exploitation artisanale de l’or dans les régions de Tillabéry (sud-est) et d’Agadez (Nord) « et l’utilisation de matériel et de produits chimiques dangereux pour l’homme et l’environnement», cette réforme de la loi minière permettra au gouvernement de protéger les acteurs. D’autre part, cette réforme permettra de mieux maîtriser le circuit de la production allant à la commercialisation.

Le Niger produit de l’or, du pétrole, du charbon, mais la production et les réserves sont faibles. Seul l’uranium est produit à grande échelle (4ème producteur mondial).

 

Please publish modules in offcanvas position.