Hydrocarbures

Le ministre du Pétrole interpellé sur les conséquences socio-économiques des sites d’exploitation du pétrole d’Agadem

Le ministre du Pétrole interpellé sur les conséquences socio-économiques des sites d’exploitation du pétrole d’Agadem

(Niamey et les 2 jours) - Cela fait plusieurs semaines que les députés nigériens sont en séance plénière à l’hémicycle. Samedi dernier, le ministre du Pétrole, Foumakoye Gado (photo) a été interpellé par rapport aux conséquences socio-économiques des sites d’exploitation du pétrole d’Agadem avec ses corollaires sur l’environnement, la santé des populations et la mort de camelins, considéré comme une perte pour les éleveurs locaux.

Le député Mahamane Saley, dans sa question orale, a expliqué que l’industrie pétrolière pollue l’environnement, l’eau, etc. Le représentant du peuple a attiré l’attention sur le fait que les déchets issus des puits de forage creusés, sont jetés sans contrôle dans des trous.

« Ces déchets vont ensuite s’incruster dans la terre et pénétrer les nappes phréatiques qu’utilisent les populations environnantes et les animaux. Cela pose la problématique du respect des normes de sécurité dans les industries extractives.», précise-t-il. Une somme de « légèretés» ayant conduit à la mort des camelins dans plusieurs localités environnantes du site et dont l’enquête a permis de lier ces pertes à l’ingestion de substrats toxiques retrouvés sur des sites pétroliers où les animaux ont accès.

Dans sa réponse, le ministre du Pétrole s’est voulu rassurant. « La mise en œuvre du plan de gestion environnementale et sociale est suivie à travers les missions périodiques de surveillance et de suivi environnemental.», informe Foumakoye Gado, en ajoutant que le Code pétrolier dispose des mesures liées à la protection de l’environnement, des mesures de sécurité, la réalisation d’étude d’impact au préalable avant l’exploitation.

Pour lui, ces mesures ont été prises avant l’autorisation de la demande d’exploitation sur le site d’Agadem. 

Concernant la question sur la mort des animaux, le ministre dit avoir été informé avant octobre 2016 par ses services présents sur le terrain ; laquelle information a été confirmée par la mission de la Compagnie nationale pétrolière chinoise (opérateur de découverte de gisements pétroliers sur le site d’Agadem).

« Courant novembre 2016, des informations parvenues au Cabinet du Premier Ministre indiquaient que les déchets provenant des forages pétroliers ne seraient pas bien enfouis conformément aux normes en la matière et qu’avec peu de vent, ces déchets apparaissaient à la surface du sol et les animaux, en particulier les chameaux, viendraient les lécher,» contextualise le ministre de tutelle.

Comme réaction du gouvernement, M. Gado a fait savoir que les ministères de l’Agriculture et du Pétrole ont effectué une mission conjointe du 6 au 10 novembre 2016, à N’gourti (commune dans laquelle il y a eu mort d’animaux), pour contrôler et vérifier l'information que les résultats ont confirmé par la suite.

Dans la foulée, le gouvernement dit avoir suivi de près le processus de restauration des 35 sites dégradés en mars dernier.

Le ministre a ajouté qu’une nouvelle mission a été menée le 4 mars dernier pour évaluer le nouveau système de traitement de boue de forage et les recommandations liées à la protection de l’environnement. 

Concernant les éleveurs dont les animaux ont péri, l’autorité laisse entendre qu’ils ont été dédommagés par l’opérateur (le Cnpc).

A titre conservatoire et pour éviter de nouveaux soucis, l’Etat dit avoir pris des mesures pour procéder à un inventaire détaillé de tous les sites où un gâteau de boue affleure et à leur enfouissement avant les résultats des analyses prioritairement dans la zone incriminée ; assister les services techniques départementaux de N’gourti, dans le suivi régulier de la situation des mortalités et de conduire des missions de sensibilisation des éleveurs, en collaboration avec les services techniques et les autorités locales sur les conduites à tenir par rapport aux installations pétrolières.

Please publish modules in offcanvas position.