Energies

Abu Dhabi soutient un projet d’électrification de plus de 150 000 personnes au Niger

Abu Dhabi soutient un projet d’électrification de plus de 150 000 personnes au Niger

(Niamey et les 2 jours) - L’Abu Dhabi Fund for Development (ADFD), en collaboration avec l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), soutient un projet d’électrification de 150 000 personnes au Niger.

L’accès de ces personnes à l’énergie se fera via la mise en place d’une mini-centrale photovoltaïque de 2,1 MW, qui sera complétée par des installations solaires domestiques. Outre les populations visées, environ 100 écoles seront électrifiées dans le cadre de l’initiative qui permettra également d’améliorer l’accès à l’eau des populations.

« Au cours des quatre dernières années, l’Irena et l’ADFD ont su, à travers cette facilité, identifier les projets énergétiques qui aident à l’extension de l’accès à l’énergie, à l’accroissement de la sécurité énergétique et à la fourniture d’une énergie abordable aux populations qui en ont le plus besoin.», a affirmé Adnan Amin (photo), le directeur de l’Irena.

Le Projet nigérien est, en effet, l’un des quatre qui bénéficient de l’appui des deux institutions qui s’élève, pour cette édition, à 44,5 millions $. Chacun des projets a reçu un financement variant entre 5 et 15 millions $ et couvrant parfois jusqu’à 50% des besoins financiers exprimés. Octroyés sous forme de prêts, ces fonds seront remboursés sur une période de 20 ans à un taux variant entre 1% et 2%.

Depuis son lancement, en 2013, la facilité pilotée par l’ADFD et l’Irena a permis l’octroi de 189 millions $ de financement à 19 projets, ainsi que la mobilisation de 387 millions $ de cofinancement.

Please publish modules in offcanvas position.