Energies

Niamey abritera une Conférence internationale sur la lutte contre la désertification

Niamey abritera une Conférence internationale sur la lutte contre la désertification

(Niamey et les 2 jours) - L’information a été donnée par le Président Mahamadou Issoufou dans son discours prononcé à la nation ce mercredi, veille de la célébration de l’an 57 de l’indépendance.

Pour le Président nigérien, « nous devrons désormais convenir de la nécessité de bâtir la résilience climatique des populations, à travers la gestion durable des terres et la promotion d’une économie verte, notamment l’accès à des sources d’énergie renouvelable ou de substitution au bois énergie, » laisse-t-il entendre au moment où la dégradation des terres arables constitue un enjeu mondial.

Pour ce faire, le Président nigérien informe que Niamey compte organiser dans les mois à venir une Conférence Internationale de haut niveau sur la Lutte Contre la Désertification et sur l’Economie Verte. Objectif, susciter plus de soutien et d’engagements des partenaires pour des actions plus concrètes et plus ambitieuses.

En ce qui concerne l’énergie, le numéro un nigérien suggère la promotion de l’énergie propre. A titre d’exemple, il cite « la construction, en cours, du barrage de Kandadji et le programme d’électrification de villages non connectés au réseau électrique à partir de l’énergie solaire, ainsi que la vulgarisation du gaz comme alternative au bois de chauffe, » comme des actions engagées, en vue de réduire la pression sur les ressources ligneuses. « Mon intime conviction est qu’investir conséquemment dans la restauration et la gestion durable des terres et dans l’énergie renouvelable à faible coût, est l’un des puissants moyens dont nous disposons pour renforcer la résilience aux changements climatiques, et assurer la stabilité et la sécurité de nos peuples et de nos Etats, » conclut-il.

Le Niger est constitué à 80% du Sahara et du Sahel. Le désert progresse de 200 000 hectares chaque année. Pour faire face au souci de dégradation des terres, le gouvernement a lancé l’initiative 3N, un programme de développement agricole avec pour but de vaincre la faim d’ici 2021. « Les activités de gestion durable des terres qui englobent entre autres, la récupération des terres dégradées, la fixation des dunes et la Régénération Naturelle Assistée, sont de puissants créneaux pour la restauration de la base productive, » selon le Président nigérien.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.