Agro

Bientôt la « maison du paysan » pour soutenir la production agricole à Agadez

Bientôt la « maison du paysan » pour soutenir la production agricole à Agadez

(Niamey et les 2 jours) - Dans le cadre du projet 3N (les Nigériens nourrissent les Nigériens), l’Etat multiplie les actions pour soutenir les producteurs, avec les résultats encourageants enregistrés durant la saison 2015-2016. C’est ce qui justifie le projet de la « Maison du paysan » annoncé pour cette année par le Directeur régional de l’agriculture d’Agadez (nord Niger), Kabou Moussa.

La « maison du paysan » sera une plateforme d’offre de services aux producteurs. Objectif, offrir aux agriculteurs les formations, les réparations des appareils et machines agricoles, l'encadrement de proximité sans oublier l'organisation des producteurs et les structures coopératives en sociétés coopératives compétitives.

Pour le Directeur de l’agriculture d’Agadez, un accent sera mis cette année sur la mise à la disponibilité des producteurs des semences de qualité et à temps ; des petits matériels ; des produits phytosanitaires et appareillage. C’est dans cette optique qu’un projet de production annuelle de plus de 6000 tonnes de semences de pomme de terre a démarré dans la commune de Tabelot.

Pour faciliter l’irrigation et la mobilisation des eaux, l’Etat mise sur la poursuite de la réalisation d'aménagements hydro agricoles et la réhabilitation de ceux déjà existants, le fonçage des puits, etc.

La saison 2015-2016 a eu un succès dans la région d’Agadez. Avec le soutien du gouvernement, les 20 000 producteurs maraîchers se sont organisés au sein de 4328 coopératives de base ; 32 unions maraîchères; une fédération; une chambre d'agriculture et 8 comptoirs de vente de produits maraîchers selon Kabu Moussa.

La culture de rente est désormais préférée à la culture de subsistance. Résultat, plus de 60 923 tonnes de produits ont été écoulés sur le marché pour plus de 18 milliards de chiffre d’affaires. L’agriculture constitue la principale source de revenus des populations d’Agadez. Elle est exercée par 90% des habitants. Les principales cultures sont l'oignon, la pomme de terre, le blé, le maïs, les épices, les agrumes etc. Selon l’Etude du potentiel des terres irrigables au Niger (Eptin), la région dispose de plus de 276 sites de production de cultures irriguées répartis dans 15 communes avec plus de 20 000 exploitants et un potentiel irrigable de 2 460 000 hectares.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.