Agro

2,7 milliards de Fcfa de la Norvège pour soutenir la recherche en matière de sécurité alimentaire au Niger

2,7 milliards de Fcfa de la Norvège pour soutenir la recherche en matière de sécurité alimentaire au Niger

(Niamey et les 2 jours) - La Norvège met à la disposition du Niger une somme de 2,7 milliards de Fcfa. Ce financement qui se fera en trois ans rentre dans le cadre du lancement des activités du Projet Recherche-Développement pour la Sécurité alimentaire et l’adaptation au changement climatique (Red/Sacc-Niger) déroulé ce mardi.

Objectif, améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations à travers une agriculture diversifiée, en vue de réduire la vulnérabilité au changement climatique.

Le projet débutera avec une phase d’essai de trois ans. Il sera mis en œuvre dans quinze (15) communes des régions de Maradi, Tillabéry et Tahoua à raison de cinq (5) par région.

La Red/Saacc comporte 5 composantes à savoir

-          l’amélioration de la productivité animale

-          le développement des exploitations agricoles familiales intégrées

-          le suivi-évaluation et gestion des connaissances

-          l’amélioration des cultures maraichères pour promouvoir la productivité, la qualité nutritionnelle et les revenus des productrices

-          le développement des technologies adaptées au climat pour les cultures pluviales.

A l’issue de la phase d’essai, suivront entre autres le développement des cultures sèches et ressources animales, la promotion de l’horticulture.

Pour le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Albadé Abouba, les ménages nigériens sont périodiquement confrontés à des risques qui érodent leur capacité de résilience. La sécheresse, les maladies des cultures, les inondations, les vents de sable et les feux de brousse constituent des facteurs de risque qui pèsent lourd sur les productions animales et végétales sans oublier les déficits chroniques en produits vivriers qu’ils engendrent.

Please publish modules in offcanvas position.