Agro

L’Uemoa appelle la communauté internationale à sauver 2,7 millions de personnes de l’insécurité alimentaire

L’Uemoa appelle la communauté internationale à sauver 2,7 millions de personnes de l’insécurité alimentaire

(Niamey et les 2 jours) - Le Comité de Haut niveau sur la sécurité alimentaire dans l’espace Uemoa s’est réuni vendredi dernier, à Niamey, pour sa sixième réunion. Après analyse de la mise en œuvre des recommandations de la 5ème réunion du comité dont la présidence est assurée par Mahamadou Issoufou ; de la situation agricole et alimentaire 2016/2017 de la région et les perspectives de la campagne d’hivernage 2017/2018 et de la validation du rapport de la réunion des Ministres de l’Agriculture et de l’élevage, ledit Comité a relevé « le niveau de récoltes globalement satisfaisant dans la zone UEMOA, avec une production totale de 27 millions de tonnes de céréales, 22 millions de tonnes de tubercules, 3 millions de tonnes respectivement de niébé et d’arachide », précise le communiqué final de la réunion dont Niameyetles2jours a obtenu copie.

Toutefois, le comité a précisé « la prévalence de la malnutrition aiguë globale qui demeure critique au Nord du Mali et au Sud-Est du Niger, mais également, de la situation difficile d’environ 2,7 millions de personnes en insécurité alimentaire en ce début de période de soudure (juin-août)».

Une situation inconfortable qui nécessite une assistance immédiate de ces populations.

« Le Comité a exhorté les Etats membres, Institutions et organes de l’Union à se mobiliser pour mettre en œuvre les plans de contingence et lance un appel à la Communauté internationale d’intervenir en faveur des populations en insécurité alimentaire » ajoute le communiqué signé par le Président Issoufou.

Cette réunion fait suite à la rencontre des ministres de l’agriculture de l’espace monétaire sous-régional, tenue à Niamey, le 8 juin dernier. Occasion pour les officiels de rappeler aux Etats, le respect de la libre circulation des personnes et des biens pour faciliter les échanges intra-régionaux des produits alimentaires dans la promotion de la sécurité alimentaire.

Parmi les 2,7 millions de personnes touchées par l’insécurité alimentaire dans la zone Uemoa, l’on dénombre plus d’un million de nigériens (1 313 000), prioritairement dans les villes ci-après : Gouré, Tanout, Maine Soroa, Diffa, Bosso, Tahoua, Guidan Roumji, Mayahi, Kantché, Bani Bangou, Abala, Ouallam, Loga, Goudoumaria.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.