Agro

13 milliards de Fcfa pour booster l’agriculture dans le bassin du Niger

13 milliards de Fcfa pour booster l’agriculture dans le bassin du Niger

(Niamey et les 2 jours) - Dans le but de booster l’agriculture (activité principale des Nigériens), le gouvernement nigérien a décidé de financer plusieurs programmes de réhabilitation des périmètres irrigués publics. D’un coût de 13 milliards de Fcfa, ce projet est en phase avec la volonté de coordonner les efforts avec les pays ayant en partage le bassin du fleuve Niger, l’objectif étant d’augmenter la contribution de l’agriculture au Produit intérieur brut.

Pour ce faire, le ministre de l’Agriculture, Alladé Abouba, a effectué une visite de terrain lundi dans le département de Gaya (région de Dosso au sud-ouest du pays). Ceci pour s’enquérir de l’état des lieux en vue d’apporter une solution idoine. Une visite qui l’a emmené sur le site d’un périmètre fruitier (Gaya Amont), dans une ferme agricole privée spécialisée dans la production de mangues et sur un site de production du coton.

L’Autorité du bassin du Niger comprend les pays ayant en partage le fleuve Niger. Ce sont le Niger, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Guinée, la Côte d’ivoire, le Mali, le Nigéria et le Tchad. Le but de sa création dans les années 60 est de coordonner les efforts en vue de l’exploitation des ressources naturelles du bassin au premier rang desquels se trouve l’eau.

 

Please publish modules in offcanvas position.